Skip to navigation Skip to the content
Go to top

Laetitia Perez

Championne Suisse en grand bassin 2013
100 Dos

Vice Championne Suisse en grand bassin 2013
50 et 200 Dos

J’ai commencé la natation à l’âge de 4 ans grâce à mes parents. « pour qu’au moins tu saches te déplacer et être à l’aise dans l’eau » disaient-ils.

En fait, je n’avais pas réellement le choix, ayant une maman prof de natation et un papa qui aime le sport. Cependant, je ne savais pas encore que la natation allait devenir le sport de ma vie dans lequel j’allais m’épanouir, me trouver, me ressourcer ; en définition, ma passion.

De nature compétitrice et perfectionniste, dès que je pouvais me comparer aux garçons je le faisais avec joie et motivation. En effet, ayant un grand frère qui aimait défier les challenges, ma motivation était telle que l’envie de le battre était devenu un leitmotiv.

C’est à l’âge de huit ans que j’ai commencé la compétition. Pour la première fois, je pouvais me comparer, voir où je me situais. Et c’est à ce moment très précis où je me suis dit « c’est trop cool de gagner ».

C’est en enchaînant les compétitions et avec le soutien inestimable de mes parents, que je me voyais progresser.

Plus je nageais, plus je gagnais, plus j’avais envie de continuer, de m’entrainer dur, avec le rêve en tête, de participer, un jour peut-être, aux Championnats du Monde voire même aux Jeux Olympiques. J’avais dix ans.

À douze ans, ma première compétition nationale junior a été une révélation. Sept médailles dont cinq en or et deux en argent. En faisant partie des meilleures suisses de ma catégorie d’âge, j’ai réussi à me qualifier pour représenter la Suisse durant un événement international, celui des Jeux Olympiques de la Jeunesse Européenne à Paris. Cette compétition restera gravée en moi.

C’est  en 2009 que mon rêve le plus cher se réalisa. En effet, c’est à Rome, ville historique, que se déroulèrent les Championnats du Monde. Aujourd’hui encore je me demande si cela s’est réellement passé.